Coup de gueule : Sécurité routière. Acte I

Publié le par Bob

Les clignotants « Indicateurs lumineux de changement de direction »

 

Aujourd'hui, je suis en colère. Ce qui est rare.

 

Combien d'automobilistes négligent l'utilisation des « clignotants » ?

En effet, le fait de pas signaler un changement de direction représente un danger potentiel sur les routes. Tourner à droite ou à gauche, s'engager sur un rond-point ou en sortir, dépasser un véhicule ou un deux roues et se rabattre sur la droite.

La vie humaine ne semble pas intéresser les automobilistes, sauf la leur et encore. Tout le monde a conscience des risques liés à la conduites des véhicules mais personne ne s'en préoccupe. Enfin, tant que l'on n'est pas concerné par un drame. Conscience ou inconscience, on s'en moque, la liberté d'abord. Néanmoins, la liberté de certain (et même de beaucoup) dépasse largement la limite du respect de l'égalité de la liberté des autres.

Il est très important de savoir où les autres vont. Non dans le but de les surveiller mais pour les éviter. Combien, d'entre vous, grogne lorsqu'un autre tourne sans avertir ? Presque tous et moi le premier.

De ce fait, mon raz-le-bol est justifié. Je m'évertue à signaler tout changement de direction et ce quelque soit la nature du changement. C'est une question de respect. Respect de soi et des autres, en réduisant les risques d'accidents.

 

Mais la vie humaine ne semble pas vous intéresser. Chacun pour soi. La conduite est une guerre permanente où chacun veut son droit sans respecter le droit des autres. La seule peur, que vous ayez, est celle de perdre des points sur votre permis et d'avoir une amende (et encore les amendes, bof).

 

Puisque votre vie et celles des autres ne vous préoccupe pas, je me permet vous rappeler le code de la route. Il n'y a que ça que vous compreniez.

 

Exemple le dépassement :

 

Section 2 : Dépassement.

Article R414-4 En savoir plus sur cet article...

Modifié par Décret n°2003-536 du 20 juin 2003 - art. 18 JORF 22 juin 2003

I. - Avant de dépasser, tout conducteur doit s'assurer qu'il peut le faire sans danger.

II. - Il ne peut entreprendre le dépassement d'un véhicule que si :

1° Il a la possibilité de reprendre sa place dans le courant normal de la circulation sans gêner celle-ci ;

2° La vitesse relative des deux véhicules permettra d'effectuer le dépassement dans un temps suffisamment bref.

3° Il n'est pas lui-même sur le point d'être dépassé.

III. - Il doit, en outre, avertir de son intention l'usager qu'il veut dépasser.

IV. - Pour effectuer le dépassement, il doit se déporter suffisamment pour ne pas risquer de heurter l'usager qu'il veut dépasser. Il ne doit pas en tout cas s'en approcher latéralement à moins d'un mètre en agglomération et d'un mètre et demi hors agglomération s'il s'agit d'un véhicule à traction animale, d'un engin à deux ou à trois roues, d'un piéton, d'un cavalier ou d'un animal.

V. - Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions des II à IV ci-dessus est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

VI. - Tout conducteur qui contrevient aux dispositions des II à IV ci-dessus encourt également la peine complémentaire de suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans au plus, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle.

VII. - Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire.

NOTA:

Décret 2003-293 art. 8 : Les dispositions des articles 2,3,4,6 et 7 sont applicables à Mayotte.

Source LegiFrance : Legifrance

 

Ceci est un exemple, les dispositions s'appliquent également pour tout défaut de signalisation de changement de direction. Et ce quelque soit la nature du changement de direction.

 

En espérant que vous ferez preuve de civisme à l'égard de votre permis de conduire, à défaut de le faire avec la vie des autres.

Commenter cet article

Johanne 04/02/2011 13:36


Tout à fait d'accord !!
Je conduis pas certes, mais je fais attention à ce qui a autour de moi. Et en tant que piéton, j'ai failli je-ne-sais-pas-combien-de-fois me faire éclater la gueule parce que les automobilistes
avaient pas mis leur cligno (par exemple quand il faut traverser un boulevard qui débouche sur un grand rond-point, ect...).
J'ai souvent été sur les routes en tant que "co-pilote" qui tient la carte ect, et les comportements de gens qui croient que la route est à eux et négligent les gestes les plus élémentaires en
conduite (communication sur la route = cligno, feux, regarder autour de soi), je connais !!


botchchikii 08/08/2009 23:21

c'est vrai qu'il y a des inconscients... c'est les deux roues qui s'en prennent dans les dents souvent

Bob 08/08/2009 23:25


exacte, les cyclistes mais aussi les piétons qui doivent deviner où vont les C..s


Marie 06/08/2009 19:20

C'est vrai on le remarque tous les jours !!!!! Ca me fait surtout peur sur les autoroutes ... tu roules et tout d'un coup quelqu'un te déboite juste devant !!!!!

Bob 06/08/2009 19:26


Bisous Marie,

Oui effectivement, les autoroutes sont des endroits où fréquement l'on rencontre des conducteurs(trices) négligents.

Sans oublier les rond-points. Grrrrr.


Drine 06/08/2009 12:02

:) ici en auvergne ce sont des grands spécialistes !!! Mais c'est sur qu'il y a moins de circulation que vers chez toi !!
J'ai emprunté l'utilitaire de mon père un jour pour un déménagement, on a grillé le tableau de bord et les fusibles liés aux clignotants... "z'avaient jamais du servir" qu'il m'a dit !!!!
et là tu dis..... rien :-/

Bob 06/08/2009 12:27


Cela ne surprend pas.
"Z'auraient dû servir, pourtant"

Dis bien à ton père que je suis en colère.


Drine 06/08/2009 11:41

hébé... t'as eu un souci Bob ?

Bob 06/08/2009 11:53


Oui, un peu.

Mais ce n'est pas la première que je vie ce genre de situation. Ce faire couper par des gens dont on ne sait jamais où ils vont.