Zimbabwe : Elections, chronique d'une mort annoncée

Publié le par Bob

Zimbabwe, élection de la terreur

Avril 2008

2 avril 2008 - Rumeurs de la défaite de Robert Mugabe

Les résultats officiels devaient êtres proclamés 24 heures après la fermeture des bureaux de vote. La Commission électorale du Zimbabwe (ZEC) à tentée de justifier se retard à une forte augmentation du nombres d'électeurs.

- En général, lorsque des élections sont organisées, on tient compte par avance, du nombre d'électeurs et des difficultés que cela pourraient poser. Mais pas au Zimbabwe, ils ont été pris au dépourvu. Pourquoi pas.

Source : Afrik.com - par Panapress
Fortes rumeurs de défaite de Mugabe au Zimbabwe.

3 avril 2008 - 5 jours après les élections, toujours pas de résultats.

La Commission électorale dans le regard de tous. Les résultats ce font attendre et l'opposition (MDC - Mouvement Démocratique pour le Changement) estime avoir remporté les élections avec 50,3 % des suffrages mais d'après la loi électorale, il faut 51 % des voix pour être élu au premier tour.

Source : Afrik.com - par Fabien Mollon
Zimbabwe : les deux camps se préparent à un second tour.

4 avril 2008 - La police a arrêté deux journalistes étrangers et saccagé les locaux de l'opposition.

Le Mouvement pour le changement démocratique (MDC, opposition) a déposé vendredi un recours en urgence visant à obliger la commission électorale à publier les résultats de l'élection présidentielle, six jours après le scrutin. De son côté, le bureau politique du parti au pouvoir s'est réuni pour définir une stratégie de contre-attaque, tandis que le régime multiplie les intimidations.

Source : Afrik.com - par Fabien Mollon
Zimbabwe : le régime et l'opposition fourbissent leurs armes.

7 avril 2008 - La Commission électorale discréditée par l'opposition et le gouvernement.

Huit jours après le scrutin, les résultats ne sont toujours pas connus. L'opposition juge qu'il est grand temps de publier les résultats et demande à la Haute cour de justice d'intervenir auprès de la commission électorale. De son côté, le parti du président sortant l'accuse d'avoir commis des erreurs et demande le recomptage des voix. L'opposition craint une montée de violence.

Source : Afrik.com - par Natalie Forite
La commission électorale du Zimbabwe discréditée.

Pour comprendre le présent, un peu d'histoire.
Par la rédaction d'Afrik.com.

De la Rhodésie au Zimbabwe, retour sur une période de transition

11 avril 2008 - L'Afrique australe s'inquiète.

Les dirigeants africains de la région se préoccupe de la situation électorale et humaines. Ils se réuniront le samedi 12 avril, à Lusaka en Zambie.
La rencontre s'annonce mouvementée : Robert Mugabe et Morgan Tsvangirai devraient s'y retrouver.

Source : Afrik.com par Hanan Ben Rhouma
L'Afrique australe au chevet du Zimbabwe.

14 avril 2008 - Le sommet de la SADC sans effet.

La justice zimbabwéenne a rejeté, lundi, le recours de l'opposition demandant la publication immédiate des résultats de l'élection présidentielle. Une mauvaise nouvelle pour Morgan Tsvangirai, l'opposant de Robert Mugabe, qui s'ajoute à une autre : le recomptage des voix dans 23 circonscriptions. L'opposition s'insurge et appelle à la grève générale dès mardi.

Malgré la tenue du sommet de la Communauté pour la Développement de l'Afrique australe (SADC) à Lusaka (Zambie), samedi et dimanche. Celui-ci a débouché sur une série de recommandations visant à mettre fin à l'instabilité politique au Zimbabwe.
Mais ce ne sont que des recommandations et Robert Mugabe ne s'y est pas rendu.

Source : Afrik.com par Hanan Ben Rhouma
Nouvelle impasse au Zimbabwe.

18 avril 2008 - Mugabe célèbre l'indépendance.

Alors que le Zimbabwe est en pleine crise électorale, vendredi, à l'occasion du 28ème anniversaire de l'indépendance, le Président Robert Mugabe a souligné son rôle dans la création de la démocratie actuellement en place, basée selon lui sur « le vote universel et le rejet des discriminations raciales ».
Fustigeant les britanniques et l'opposition, en accusant les premiers d'avoir acheter Morgan Tsvangirai et les élections.

Source : Afrik.com par Lucas Radicella
Zimbabwe : Mugabe célèbre l'indépendance en éreintant les Britanniques et l'opposition.

20 avril 2008 - Robert Mugabe préparerait l' après élections.

L'organisation de défense des droits de l'homme, Human Rights Watch, a accusé samedi le parti au pouvoir au Zimbabwe, la ZANU-PF, d'avoir créé un réseau de centres de détention pour soumettre les militants de l'opposition, tout comme de simples citoyens, à des passages à tabac, des actes de torture et des intimidations.

Source : Afrik .com - par Panapress.
La torture et la violence se développent au Zimbabwe.

21 avril 2008 - Le processus de recomptage serait truqué.

Un député sud-africain membre des observateurs déclare que le processus de recomptage est faussé par des manipulations du Gouvernement. Dans le même temps, AfriForum, une organisation des droits de l'homme proteste contre l'achat d'armes en Chine destinées aux forces de sécurité du Zimbabwe.

"Pendant ce temps la Chine s'en mêle en vendant des armes au gouvernement actuel. Après les actes contre les moines tibétains et la bouffonnerie de la flamme olympique, les chinois encouragent et soutiennent tout les dictateurs." - par Moi.

Source : Afrik.com -  par Panapress.
Manipulation électorale, achat d'armes en Chine, le climat se tend au Zimbabwe.

22 avril 2008 - Confirmation des ventes d'armes.

Le gouvernement du Zimbabwe a confirmé qu'un bateau chinois refoulé d'Afrique du Sud cette semaine, transportait des armes destinées aux institutions en charge de la sécurité dans le pays.

"L'achat d'armes auprès de n'importe qui pour nous défendre relève de notre droit souverain", a déclaré M. Chinamasa.

"Peut être mais qui menace le Zimbabwe, aujourd'hui. Personne, sauf l'opposition, qui serait une menace pour Robert Mugabé.
A quoi vont servir ses armes ?" par Moi.

Source : Afrik.com - par Panapress.
Le Zimbabwe confirme avoir importé des armes de Chine.

25 avril 2008 - Robert Mugabe perd ses soutiens traditionnels et se met la communauté internationale à dos.

Le président du Zimbabwe, qui refuse d'admettre sa défaite aux élections et bloque la publication des résultats des présidentielles depuis presque un mois, perd sa crédibilité et voit ses principaux soutiens, notamment la Chine et la Communauté de développement d'Afrique australe, le lâcher un à un. De plus en plus isolé, Robert Mugabe s'est vu contraint de proposer un gouvernement d'union à l'opposition qui revendique la victoire. Cependant, il maintient sur cette dernière une forte pression policière.

Source : Afrik.com par Natalie Forite.
Zimbabwe : Mugabe, acculé, va-t-il capituler ?

30 avril 2008 - Tiens c'est la saint Robert.

Une tribune de Rejoice Ngwenya, écrivain zimbabwéen.

Le Président Hu Jintao avait promis 5 milliards de dollars US en prêts et crédits sur trois ans à cinquante chefs d'Etat africains au sommet Chine-Afrique à Pékin. Mais personne ne se doutait que ce geste bienveillant comprenait un cargo contenant 3 millions de munitions, 1500 grenades à propulsion et 2500 mortiers destinés au Zimbabwe...

Source : Afrik.com
L'ombre de la Chine dans la crise au Zimbabwe.

Bob.

Publié dans Afrique... Zimbabwe

Commenter cet article