La Baie-James

Publié le par Bob

Canada - Québec - Baie-James (ou Baie de James)

C'est dans cette région que se déroulera le projet "Baie-James 2008-2011" de l'association Peuple Loup.

Baie-James et Eeyou Istchee

    < Au nord du Québec, les grands espaces sont rois! Dans un immense territoire presque vierge, qui s'étend sur 350 000 km² et qui fait presque le cinquième du Québec, vivent à peine 30 000 personnes. Répartis en neuf villages le long du littoral de la baie James ainsi qu'à l'intérieur des terres, les quelque 14 000 Cris qui habitent ce territoire depuis des millénaires le nomment Istchee (Terre du peuple). Plusieurs municipalités parsèment également la région, dont l'économie repose en bonne partie sur l'utilisation des ressources naturelles.

    Parsemée d'innombrables rivières et de plans d'eau, la région constitue l'un des derniers territoires vierges du monde. On y trouve le plus vaste lac naturel du Québec (2 335 km2) : le lac Mistassini. Celui-ci se trouve dans la réserve faunique des Lacs Albanel-Mistassini-et-Waconichi, qui couvre un territoire vaste somme la Sicile! Une partie de cette réserve faunique et le territoire adjacent sont maintenant compris dans la réserve de biodiversité projetée, Albanel-Témiscamie-Otish, en voie de devenir un parc national du Québec. Du 49e au 52e parallèle, la forêt boréale domine le paysage avec ses épinettes noires, avant de céder la place à la taïga, qui s'installe graduellement jusqu'au 55e parallèle. >

Source : Québec

Un peu d'histoire

    < La baie James (ou baie de James) est un grand golfe prolongeant vers le Sud la baie d'Hudson au Canada. Elle est limitrophe des provinces de Québec et d'Ontario ; les îles dans la baie font partie du territoire de Nunavut.

    La baie attira pour la première fois l'attention des Européens en 1610, lorsque Henry Hudson y pénétra durant son exploration de la grande baie qui porte aujourd'hui son nom. La baie James elle-même reçut son nom en l'honneur de Thomas James, un capitaine anglais qui explora plus complètement cette région en 1631.

    La baie James est importante dans l'histoire du Canada, faisant partie des secteurs les plus hospitaliers de la région de la baie d'Hudson, acquérant par conséquent une grande importance pour la Compagnie de la Baie d'Hudson et l'expansion britannique au Canada. Le duo d'explorateurs Pierre-Esprit Radisson et Médard Chouart, Sieur des Groseilliers fonda le premier poste de traite des fourrures sur la baie James, Rupert House, et leur succès fut très important. Une activité significative de traite continua dans la région jusque dans les années 1940, mais de manière générale la baie James perdit régulièrement de l'importance quasiment depuis le début de la fondation de la Compagnie. Ce fut néanmoins la porte d'entrée pour les établissements britanniques dans ce qui allait devenir le Manitoba (Winnipeg, par exemple) et aussi loin à l'ouest que les Montagnes Rocheuses. >

Source : Wikipédia - Baie-James

Le projet

    Son but est d'étudier une ou plusieurs meutes de loups, ainsi que la biodiversité de cette région, dans leurs milieu naturel et sans ingérence dans leurs vie. C'est une méthode d'observation passive, qui permettra de connaître un mieux le comportement des loups.

Le principe : Projet Baie-James 2008-2011

    Dans cette rubrique, le projet est expliqué en détail.
- Le protocole de recherche.
- Les objectifs.
- Les raisons.
- L'étude sur le terrain.
- Education, communication et partage des informations.

    Partage et communication auprès des enfants. Les enseignants peuvent inscrire leurs classes pour le programme de partage des informations. Il faut prendre en considération que le projet va durée 3 ans. Donc, même si nous sommes au mois de mai 2008, il continuera jusqu'en 2011.

Inscription : Pré-inscription

    Si vous le désirez, vous pouvez soutenir l'association et son projet par un don, ou si vous êtes professionnels par un partenariat.

Faire un don : Peuple Loup - dons
Contact : Peuple Loup - contacte

Nouvel article du 7 mai 2007 sur Peuple Loup : La Taïga : voyage en terre boréale par Julie Dewilde.

Merci pour votre soutien.

Bob.

Publié dans Environnement

Commenter cet article

Mickael 08/05/2008 14:41

Merci pour la présentation :)

Julie vient de faire un article sur la Taiga, qui apporte des informations intéressantes sur ce biome que l'on va explorer :
Taiga, voyage en terre boréale

Bob 08/05/2008 14:53


Salut Mickaël,

En effet, c'est un article absolument magnifique. Je modifie  et j'insère le lien.

Merci beaucoup.