Les OGM dans les couloirs de la politique

Publié le par Bob

Les producteurs de semences mettent la pression

    Pour défendre leurs intérêts mercantiles, les semenciers n'hésitent pas à faire pression sur nos élus au sein de nos institutions. L'environnement ne représente aucune valeur, quelque soit la méthode pour gagner des parts de marché, les destructeurs de la vie n'hésite pas. Pendant qu'ils sont dans les couloirs, voir dans les bureau des élus, les associations (ONG) sont dans la rue. Les quelques associations qui sont présentent dans ces mêmes couloirs, perçoivent des subventions publiques. Difficile de parler d'indépendance associative.

    Pourtant, quelques politiques tirent la sonnette d'alarme, même dans la majorité. Mais leurs isolement face au lobbie ne peuvent pas grand chose. heureusement qu'il reste un semblant de démocratie et que certains peuvent s'exprimer. Comme Monsieur Jean-François Legrand, Sénateur UMP de la Manche (50) sur La Télé Libre (LaTéléLibre.fr). Ou comme Madame Nathalie Kosciusko-Morizet (Le Monde.fr) qui a été obligée de faire des excuses pour avoir dit la vérité.

    Pendant ce temps, les producteurs de semences (comme Monsanto) continuent leurs pressions pour s'enrichir, sans tenir compte des problèmes environnementaux et en prétendant que les OGM nourriront toute l'humanité. Ce qui est totalement faux.

Bob

Publié dans Environnement

Commenter cet article